Les merveilles de l’île du sud en Nouvelle-Zélande - Vanz Travel
Call us for assistance 0403 638 305 - Whats App +61 401 406 102

Top 7 des merveilles de l’île du sud en Nouvelle-Zélande

Top 7 des merveilles de l’île du sud en Nouvelle-Zélande Dans notre dernier article, nous vous faisions découvrir notre top 7 des incontournables de l’île du nord du pays des kiwis.  C’est donc tout naturellement que nous souhaitons désormais vous faire découvrir les merveilles de l’île du sud !  Des glaciers, des randonnées qui offrent des […]

06 janvier 2023 Jérémy Lantin

Top 7 des merveilles de l’île du sud en Nouvelle-Zélande

Dans notre dernier article, nous vous faisions découvrir notre top 7 des incontournables de l’île du nord du pays des kiwis. 

C’est donc tout naturellement que nous souhaitons désormais vous faire découvrir les merveilles de l’île du sud ! 

Des glaciers, des randonnées qui offrent des vues imprenables ou encore des lacs couleurs turquoises, voilà ce que vous réserve votre voyage sur l’île du sud néo-zélandaise ! 

1. Le Mont Aoraki / Cook 

Le Mont Aoraki / Cook n’est autre que le plus haut sommet de la Nouvelle-Zélande. Il culmine à 3724 mètres de hauteur, de quoi vous laisser sans voix. 

S’il y a bien un incontournable lors de votre voyage en Nouvelle-Zélande, c’est bien ce glacier majestueux situé dans la région du Canterbury, à l’ouest des Alpes du sud. 

La route qui longe le lac Pukaki vous mènera jusqu’à l’un des points de vue les plus somptueux de toute la Nouvelle-Zélande ! Comment vous dépeindre le paysage? Un glacier majestueux se dresse face à vous, un lac d’une eau turquoise en contrebas… 

Pour les adeptes de randonnées, il est tout à fait possible de s’approcher du Mont via plusieurs randonnées (pour tous les niveaux) situées dans le Aoraki/Cook National Park. 

On retrouve la fameuse Hooker Valley Track (10 kilomètres, considérée comme “facile”) ou encore la Muller Hut Route, elle, destinée aux randonneurs expérimentés. 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page officielle du parc national Aoraki/Cook du département de la conservation (DOC) néo-zélandais.

2. Les Milford Sound (Fiorland National Park) 

Deuxième merveille de cet article, Milford sound, situé dans le parc national de Fiorland ! 

La meilleure façon d’apprécier Milford sound est de réserver une croisière. Il est également possible de le faire en kayak, en fonction de la saison. 

Vous vous demandez peut-être en quoi cette région est particulière ? 

Détailler l’origine de la création des chaînes de montagnes et de glaciers qui forment le Fiorland National Park serait un peu long mais sachez que la formation de ces vallées a nécessité des centaines de millions d’années et une ère glacière. 

Pouvoir naviguer à travers ces montagnes et ces parois abruptes (certains points descendent jusqu’à 400 mètres sous le niveau de l’eau) représente une chance exceptionnelle de notre époque. 

Pour s’y rendre, vous devrez d’abord vous rendre à Te Anau (connue pour ses caves de vers luisants) afin d’emprunter la fameuse “Milford Road”, considérée par beaucoup comme la plus belle route du monde. 

Vous aurez l’occasion d’apprécier progressivement les montagnes qui composent le Fiorland National Park le long de la route. 

Nous vous conseillons de réserver votre croisière à l’avance, surtout si vous comptez voyager durant la haute saison (qui s’étend de décembre à février). Il existe différents tours opérateurs, et nous serons ravis de vous faire nos recommandations personnelles si cela vous intéresse. 

Petit conseil que les locaux vous donneront volontiers (et qui peut paraître surprenant) : explorer Milford Sound sous la pluie ! 

Et oui, la majorité des touristes préfèrent un grand soleil, mais cette région prend une tournure mystique par temps pluvieux, notamment grâce à la brume et les centaines de cascades naturelles qui se forment temporairement le long des parois, ce qui offre un spectacle encore plus incroyable et unique. 

3. Roys Peak (Wanaka)

Si la Nouvelle-Zélande attire chaque année autant de voyageurs, c’est aussi pour ses nombreuses randonnées, dont certaines sont classées parmi les plus belles du monde. 

C’est le cas de Roys Peak, l’un des pics les plus populaires de Wanaka, qui offre un des plus beaux panoramas de l’île du sud néo-zélandaise. 

Toute belle vue se mérite, dit-on ! La randonnée monte jusqu’au sommet situé à 1578 mètres d’altitude, et fait environ 16 kilomètres aller-retour. Comptez donc 4-5 heures au total. 

Pour les plus courageux, nous vous conseillons même de l’entamer (très) tôt pour apprécier le lever du soleil depuis le sommet. Pour sûr, c’est un spectacle dont vous vous rappellerez à vie ! 

Prévoyez tout de même des vêtements secs et une couche supplémentaire une fois au sommet, l’attente peut parfois être fraîche sur les hauteurs ! 

Une fois redescendu, la fierté d’une telle aventure accomplie, vous aurez l’occasion d’explorer tranquillement Wanaka et le fameux Wanaka Tree, l’arbre le plus photogénique de la Nouvelle-Zélande ! 

4. Nelson Lakes National Park 

Autre merveille, mais celle-ci est bien moins connue (ce qui ravira celles et ceux qui cherchent parfois plus de tranquillité). 

Le Nelson Lakes National Park est situé à 90 kilomètres au nord de Nelson, dans la partie nord de l’île du sud. 

C’est un parc national de 1000 kilomètres carrés qui se trouve entre deux lacs (d’où son nom) ; le lac Rotoroa à l’Est et celui de Rotoiti à l’Ouest. Ce sont aux abords de ce dernier, à Saint Arnaud, que se trouve l’office du tourisme, où vous trouverez toutes les informations nécessaires pour explorer le parc. 

La vue depuis la jetée du lac Rotoiti vaut déjà le détour à elle seule ! 

Si nous devions vous conseiller une randonnée, ce serait celle du “Mount Roberts”, qui constitue une boucle incluant l’ascension du Mont Roberts. Le sommet vous offrira des vues imprenables sur la vallée et le lac Rotoiti.

5. Abel Tasman 

On reste dans la partie nord de l’île du sud pour un changement de décor total. 

Le parc national d’Abel Tasman est situé à l’extrême nord de l’île, entre Golden Bay et Tasman Bay. 

Vous y trouverez notamment l’une des 9 “Great Walks” de la Nouvelle-Zélande, l’Abel Tasman Coastal Track, qui s’étend sur environ 60 kilomètres. 

Les plus aventureux la feront en 3 à 5 jours, mais il est tout à fait possible d’en faire une petite partie en une journée, on vous explique : 

En vous rendant à Marahau, vous pourrez aisément trouver un “aquataxi” qui vous déposera à un point donné (il en existe plusieurs avec différentes distances, à vous de choisir) le long de la randonnée, il vous suffira ensuite de marcher jusqu’au point de départ. 

Petite variante pour les plus sportifs d’entre-vous, cela peut également se faire en kayak (et non, vous ne devez pas porter le kayak sur le chemin du retour, une équipe est prévue pour venir les récupérer !) 

Abel Tasman change complètement des décors habituels de l’île du sud néo-zélandaise ; vous y trouverez de magnifiques plages, des baies, une faune et une flore presque aussi riche que sauvage ! Par temps ensoleillé, on pourrait se croire sur une île tropicale ! 

C’est une région que nous vous conseillons vraiment d’inclure dans votre itinéraire de road trip. 

6. Ben Lomond à Queenstown 

Queenstown est une petite merveille entourée de chaînes de montagnes, dans la région de l’Otago. 

Tu te demandes pourquoi cette petite ville est devenue si populaire ? Elle est rapidement devenue la capitale des sensations fortes et du tourisme d’aventures de l’île du sud !

Randonnées en VTT, parapente, saut à l’élastique ou sortie en jet boat ne sont que quelques exemples. 

Mais là où Queenstown se démarque encore davantage, c’est durant la saison hivernale ; il s’agit en effet d’une des meilleures stations pour y pratiquer le ski ou le snowboard. 

Cela étant dit, Queenstown, c’est également un petit village charmant de 16 000 habitants, bercé par le lac Wakatipu et les chaînes de montagnes des Remarkables. 

Qui dit montagnes, dit randonnées ; et là aussi, Queenstown a de quoi satisfaire les amateurs et les professionnels. 

L’une des plus populaires est l’ascension du Mont Ben Lomond. La randonnée démarre depuis le centre-ville, mais il est possible de prendre un funiculaire pour la première partie. 

L’ascension vous offrira progressivement des vues imprenables surplombant le lac Wakatipu et vous permettant d’admirer d’un côté les Alpes du sud, et de l’autre les Remarkables, spectacle garanti ! 

7. Kaikoura 

On termine en douceur avec le charmant village de Kaikoura, situé au nord-est de l’île, à 180 kilomètres de Christchurch. 

À Kaikoura, vous pouvez apercevoir et apprécier une faune marine riche et unique, faisant de ce lieu une destination privilégiée pour les amateurs de la vie marine.

Dauphins, baleines et phoques sont observables depuis ce petit village de moins de 5000 résidents. 

Il existe plusieurs tours opérateurs, dont la majorité mettent un point d’honneur à opérer dans le plus grand respect des animaux. 

Il est donc possible de nager avec des phoques ou des dauphins, et d’observer les baleines depuis un bateau qui se tient à distance. 

Autre activité phare: les sorties en kayak.Imaginez-vous entouré de dauphins aussi curieux que joueurs à bord de votre kayak ? C’est possible à Kaikoura !

Ce petit village offre également de nombreuses balades en bord de mer. 

Nos derniers conseils pour visiter l’île du sud en Nouvelle-Zélande

Vous l’aurez donc remarqué, ce ne sont pas les endroits à explorer qui manquent sur l’île du sud. 

Selon nous, la meilleure façon de visiter cette région est à bord de son propre véhicule aménagé

Cela vous permettra de planifier un itinéraire riche en fonction de la durée de votre séjour. 

Dernier conseil, quand visiter l’île du sud ? 

La période qui vous offrira le plus d’ensoleillement sera logiquement l’été, de décembre à février, qui est aussi la haute saison touristique. 

Bonne nouvelle ! Il est tout à fait possible d’anticiper un peu (novembre, par exemple) ou de laisser passer la haute saison pour voyager entre mars et avril, où les températures sont généralement encore agréables. 

Dans tous les cas, vu la réputation touristique de la Nouvelle-Zélande, nous vous conseillons de planifier et de réserver votre séjour au moins 4 à 5 mois à l’avance. 

Si vous souhaitez être conseillés et accompagnés dans l’organisation de votre voyage en toute sérénité, n’hésitez surtout pas à nous parler de votre projet de voyage.

Nous nous ferons un plaisir de revenir vers vous avec des conseils et des estimations personnalisées en fonction de vos envies et de vos besoins. 

En vous souhaitant un excellent voyage ! 

L’équipe de Vanz.