Appelez-nous pour obtenir de l’aide 0403 638 305 – Whats App +61 401 406 102

Road trip en Tasmanie : parfait pour les débutants ?

road trip en tasmanie

Au sud de l’Australie se trouve une petite île de 68 000 km², bien souvent oubliée des touristes : la Tasmanie. Ce nom vous évoque peut-être vaguement quelque chose ? C’est normal, c’est là que réside le diable de Tasmanie (notre cher ami Taz dans les Looney Tunes) ! En plus d’abriter une faune sauvage unique, le plus petit Etat australien se démarque par sa nature diversifiée. Des montagnes escarpées aux plages de sable blanc, en passant par des forêts où les arbres atteignent des hauteurs de près de cent mètres, la Tasmanie réserve son lot de surprises.

Aujourd’hui, Manon partage avec vous les raisons qui font de la Tasmanie une destination idéale pour une aventure en van, notamment pour les débutants comme elle sur la route. Elle vous livre également des conseils pratiques pour que votre périple se déroule en toute tranquillité.

Pourquoi faire un road trip en Tasmanie ?

L’endroit chéri des australiens

Après dix jours d’exploration entre Sydney et Melbourne, mon amie et moi avons choisi de prolonger notre périple en nous envolant vers Hobart pour dix jours supplémentaires en Tasmanie.

Notre décision était en partie motivée par les éloges récurrents des Australiens à propos de leur Tassie. Ils la décrivent à l’unanimité comme un endroit incontournable pour découvrir pleinement l’Australie. Certains l’avaient explorée de fond en comble, d’autres n’y avaient jamais mis les pieds mais nourrissaient le désir ardent de le faire un jour. On nous avait même glissé que c’était une petite Nouvelle-Zélande. En effet, de nombreux Français qui ont découvert la Tasmanie expriment le désir de poursuivre leur aventure en effectuant un Working Holiday Visa en Nouvelle-Zélande.

Une échappée hors des sentiers battus

La Tasmanie, terre éloignée des circuits touristiques traditionnels, dévoile une nouvelle facette de l’Australie. Si de nombreux Australiens du continent choisissent cette île pour leurs vacances, nous avons constaté une présence moins marquée de backpackers lors de nos dix jours passés sur les routes.

De plus, vous pouvez très vite vous retrouver seuls au monde

Pour la petite anecdote, nous avons fait un jour une pause repas dans un petit patelin – l’unique à de nombreux kilomètres à la ronde. Là, seule une vieille supérette à l’allure d’une station-service propose ses produits à l’unité. L’ambiance évoque une époque révolue, comme si le temps se suspendait dans un passé marqué par les conflits. Les néons clignotent timidement, une moustiquaire à moitié déchirée orne l’entrée, et les étagères exposent des produits comme s’il s’agissait des derniers vestiges de l’humanité. Un instant digne d’une scène de cinéma d’époque, où nos regards ébahis avec mon amie en disaient long, tandis que la petite dame préparait nos en-cas.

Une palette de paysages différents

Cette atmosphère singulière confère à la Tasmanie tout son charme. Les vastes étendues de nature se déploient à perte de vue et offrent un spectacle différent à chaque tournant.

Lors de notre périple du sud au nord, d’Hobart à Cradle Mountain, nous n’avions pour compagnons que les plaines désolées et quelques moutons. Les teintes jaune-marron de l’herbe sèche nous donnaient l’impression d’évoluer dans un désert. Puis au parc national de Cradle Mountain, nous fûmes entourées de montagnes, un décor plus rocheux et lunaire, mais avec tout de même de grands lacs, des prairies et des forêts pluviales. Le contraste fut tout aussi saisissant lorsque nous sommes arrivées sur la côte est. Nous y avons retrouvé les paysages maritimes emblématiques de l’Australie, avec les plages de sable blanc et les eaux turquoise.

Et c’est ça la Tasmanie : des paysages tous différents les uns des autres, en quelques heures de route seulement.

Quels sont les atouts du road trip en Tasmanie pour les débutants ?

Des distances à taille humaine

Tassie se distingue par sa compacité par rapport au reste de l’Australie. Avec seulement 364 kilomètres du nord au sud et 306 kilomètres d’ouest en est, cette île est remarquablement accessible en termes de distance. En seulement une dizaine de jours, nous avons pu découvrir la plupart des endroits phares de l’île.

Conduire en Tasmanie s’avère également être une expérience bien différente par rapport au continent. Les trajets sont nettement moins éprouvants mentalement grâce aux distances plus courtes. Le trajet le plus long que nous ayons entrepris n’a duré que quatre heures, traversant quasiment toute la largeur de l’île.

Des routes praticables

Les routes côtières et rurales sont remarquablement peu fréquentées, permettant une conduite tranquille et paisible. Elles traversent en général des terres agricoles et des petits villages. Si dans l’ensemble, les routes sont bien entretenues, certains chemins peuvent être terreux et cabossés, donc vérifiez bien à l’avance votre itinéraire.

Il convient toutefois de rester vigilant, surtout sur les routes de montagne où les virages peuvent être serrés et les conditions météorologiques changeantes. Attention également à nos amis les animaux !

Une terre de liberté pour les amateurs de camping sauvage

Lors de notre périple, nous avons découvert une abondance de freecamps, un véritable atout pour ceux qui aspirent à vivre dans la nature – ou pour les plus économes d’entre vous. À chaque étape, nous consultions assidûment notre application favorite pour dénicher ces lieux de repos gratuits disséminés à travers l’île.

Le plus mémorable est le camp de Sloop Reef situé à Bay of Fires. Il offre une vue imprenable sur l’océan avec un accès direct à la plage. Attention, il convient de noter que c’est une aventure à part entière : il n’y a pas de toilettes ni de douches à disposition. Dans ces moments-là, notre capacité à improviser devient notre meilleure alliée.

Infos pratiques pour un road trip en Tasmanie

Quel van louer pour la Tasmanie ?

Mon amie et moi avons opté pour une location par le biais de Vanz Travel. Elle a été 100% personnalisée. L’entreprise reste à votre écoute et répond très rapidement à vos questions. Elle vous conseille même des visites et des itinéraires en fonction de vos envies !

Concernant la voiture, nous avons choisi l’option la plus économique : le monospace aménagé de Spaceships. En plus d’une assurance complète, nous avons ajouté en options une couette supplémentaire (plus que nécessaire pour affronter les températures fraîches de la Tasmanie) ainsi que des tables et des chaises (rendant l’expérience bien plus confortable). Nous n’avions pas de critères spécifiques. Nous souhaitions juste un van de taille modeste, facile à garer et à conduire. En termes d’autonomie, un petit frigo était un atout supplémentaire.

Nous avons réservé notre van longtemps à l’avance, ce qui nous a valu des prix attractifs ! Je vous recommande vivement de faire de même.

3 choses à faire avant de partir en road trip en Tasmanie

Avant de vous lancer dans l’aventure tasmanienne, voici trois étapes indispensables pour démarrer sur les chapeaux de roue !

Téléchargez les applications essentielles pour le road trip en Tasmanie

Nous avons eu recours à plusieurs applications qui se sont révélées indispensables lors de notre périple. Notamment CamperMate pour localiser les freecamps et AllTrails pour les randonnées.

Achetez le pass pour les parcs nationaux

En Tasmanie, comme dans le reste de l’Australie, l’accès aux parcs nationaux est payant. Vous pouvez régler à l’entrée de chaque parc : environ $44.​75 par véhicule ou $​22.35 par personne – excluant Cradle Mountain.

Mais si comme nous, vous prévoyez d’en visiter plusieurs, il est recommandé d’opter pour le Pass deux mois. Pour ​89.50 dollars, vous bénéficiez d’un accès illimité aux différents parcs. Ce pass couvre l’ensemble du véhicule, ce qui le rend très avantageux lorsque vous voyagez en groupe dans un van ! Vous pouvez l’acheter en ligne ou dans les centres d’information touristique.

En plus : n’oubliez pas de le placer de manière visible dans votre véhicule en cas de contrôle !

Planifiez votre road trip en Tasmanie avec le Guide de Vanz

Pour planifier notre parcours, nous nous sommes appuyés sur le Guide complet de la Tasmanie de Vanz Travel. Cet ouvrage nous a permis d’organiser chaque journée en fonction des sites incontournables et des activités conseillées. Un outil indispensable si vous êtes peu familier avec l’île et que vous ne savez pas par où commencer !

Article rédigé par Manon de Goldenturtles.fr