Appelez-nous pour obtenir de l’aide 0403 638 305 – Whats App +61 401 406 102

La Great Ocean Road : le guide complet

La Great Ocean Road, s’étendant sur plus de 240 kilomètres de Torquay à Warrnambool, est devenue une route incontournable pour les backpackers et les amateurs de road trip. En effet, elle donne l’occasion de découvrir de nombreux spots et d’admirer des paysages de cartes postales dont seule l’Australie a le secret. La route se découpe en trois portions : Surf Coast, Green Coast et Shipwreck Coast. Les noms sont évocateurs, la première partie est parsemée de plages de surfs incroyables, la deuxième concentre la forêt tropicale et une belle végétation et la dernière est connue pour avoir été le théâtre de nombreux naufrages.

Dans ce blog, Vanz vous présente les incontournables et les activités immanquables de la région afin que vous passiez le meilleur séjour possible le long de cette route mythique.

Accessible pour les conducteurs, les marcheurs ou les amateurs de tours

Si vous n’avez pas de voiture, ce n’est pas un problème car de nombreuses compagnies vous permettent de partir en excursion à la journée à la découverte des plus beaux spots de cette route. Pour cela, ils viennent vous chercher le matin dans le centre-ville de Melbourne, puis vous déposent à nouveau en soirée. 

Cette route possède d’ailleurs son équivalent pour les piétons : le Great Ocean Walk de 110 kilomètres de long. Il ne fait pas tout le long de la route mais commence à Apollo Bay et se termine au Twelve Apostles. Il faut compter environ une semaine pour compléter cette randonnée.

Les incontournables et les activités immanquables de la Great Ocean Road

Première étape à Torquay, ville du surf

Torquay est considérée comme l’une des extrémités de la Great Ocean Road et peut donc être votre point de départ ou votre ligne d’arrivée ! Il s’agit de la plus grande ville de l’itinéraire et elle est célèbre pour être le berceau de deux marques de surf très connues : Rip Curl et Quiksilver, toutes deux fondées en 1969.

Nous vous conseillons de faire un tour sur Bells Beach, célèbre plage de surf et point d’étape du World Surf League Championship Tour. Ce lieu est conseillé aux surfeurs expérimentés qui souhaitent ridés les vagues connues dans le monde entier ! Vous pouvez aussi profiter de superbes points de vue le long de la falaise qui borde la plage, réputée comme un carrefour du surf en Australie.

Anglesea, de la nature et des arts

A dix minutes de Torquay, Anglesea est la ville suivante sur l’itinéraire de la Great Ocean Road. Nous vous conseillons de faire une balade le long des berges d’Anglesea ou bien de vous aventurer dans Anglesea Heath, réserve naturelle abritant un quart des espèces végétales de l’État de Victoria. Vous pouvez aussi faire un tour à l’Anglesea Golf Club et jouer au golf au milieu des kangourous résidant dans le club. Pour les âmes plus artistes, emprunté l’Anglesea Art Walk, une promenade de 2,5 kilomètres permettant d’admirer six œuvres d’art en mosaïque en chemin.

Memorial Arch, un hommage vibrant

Lors de votre trajet sur la Great Ocean Road, vous pouvez vous arrêter pour voir Memorial Arch, sous laquelle vous passerez de toute façon en voiture. Cette arche a été construite en l’honneur des 3 000 soldats rentrés au pays qui ont travaillé sur la route et sa création pendant la Première Guerre mondiale. La route a été commencé en 1919 et en 1932 était terminé les 243 kilomètres ! L’arche originelle a été érigée en 39 mais celle-ci a été remplacée par deux fois, suite à un accident de la route et des feux de brousse.

Le gouvernement parlait même de supprimer cette arche pouvant s’avérer dangereuse pour les automobilistes mais par crainte du manque de respect au soldat de la patrie, vous pouvez toujours l’observer aujourd’hui depuis un petit parking sur le bas-côté. De ce parking, vous avez également un accès à la plage, idéale pour faire une pause ! Vous pouvez aussi voir la fameuse sculpture de deux soldats en train de construire la route, mise en place pour le 75ème anniversaire de l’arche.

Lorne, la course contre les vagues

Lorne est une des villes où être locataire est des plus chères mais est aussi connue pour être une ville d’étape où les motards s’arrêtent avant d’aller fouler le bitume de la Great Ocean Road. Nous vous recommandons d’y faire un stop notamment à une certaine période de l’année. Chaque année à Lorne pendant l’été prend place la Pier to Pub Race, un événement de nage en eau libre organisée par le Lorne Surf Life Saving Club pour récupérer des fonds. Étant l’une des plus grandes courses de natation en mer, cette course attire des milliers de participants à chaque édition. Longue d’1,2 kilomètres, la course débute au Lorne Pier et possède sa ligne d’arrivée au Lorne Surf Life Saving Club. La course accueille des nageurs de tous les niveaux et se découpent en diverses catégories.

Apollo Bay, l’étape obligatoire

Apollo Bay est une ville dans laquelle il fait bon vivre et où les bus de touristes se plaisent à s’arrêter pour manger ! La ville en plus de son large choix de restaurants et notamment de ses fameuses “pies” de l’Apollo Bay Bakery, possède de nombreux autres atouts. Vous pouvez profiter des plages telles qu’Apollo Bay Beach pour vous baigner, vous détendre ou bien même faire du surf ! Ou encore de Marengo Beach à seulement 3 kilomètres d’Apollo Bay. Le Marengo Reefs Marine Sanctuary est un endroit dans lequel vous pourrez observer des colonies d’otaries à fourrure en prenant le bateau ou le kayak ! 

A la recherche des koalas sur un fond de forêt tropicale

Kennet River Koala Walk est nommé ainsi car, comme son nom l’indique, il regroupe une grande population de koalas. Ce lieu est en fait un endroit spécial où la chance d’apercevoir des koalas est plus élevée que sur d’autres sites. Alors n’hésitez pas à faire un tour dans cette petite forêt d’eucalyptus et soyez attentif afin de trouver le plus de koalas possibles, ils sont parfois bien cachés ! Vous avez sur le site un lieu de restauration où vous pouvez vous arrêter et acheter des souvenirs de votre visite.

Sur votre chemin de la great Ocean Road, nous vous conseillons de vous arrêter au Maits Rest Rainforest Walk. Ce parcours aménagé vous permet de vous balader à travers des arbres avec des histoires uniques et de profiter de la beauté de la verdure luxuriante. Vous aurez l’impression d’être au cœur de la forêt tropicale tout en ayant le confort d’un sentier bien dessiné.

Quelques merveilles du parc national de Port Campbell

Les Twelves Apostles, le spectacle inoubliable

S’agissant du lieu le plus photographié du Sud de l’Australie, il l’est sûrement beaucoup plus depuis que son nom est passé de The Sow and Pigs (La Truite et ses porcelets) à The Twelve Apostles dans les années 60. Falaises imposantes, rochers abrupts entourés par les eaux et vue imprenable sur l’Océan ; en bref, la recette idéale pour passer un bon moment à admirer ce que la nature fait de plus beau. Petit conseil pratique : il est recommandé de venir assez tôt afin d’éviter les nombreux visiteurs qui se bousculent pour être témoin de ce spectacle.

Loch Ard Gorge, une histoire qui ne s’oublie pas

Pour les amoureux des lieux à histoires plus ou moins dramatiques, nous vous conseillons d’aller faire un tour au Loch Ard Gorge dans le parc national de Port Campbell. Cette gorge tient son nom d’un naufrage ayant fait 52 victimes en 1878, le clipper dénommé Loch Art s’échoue sur Muttonbird Island. Deux des passagers âgés de 18 ans (Tom Pearce et Eva Carmichael) ont survécu après être parvenus à dériver jusqu’à cette gorge.

Ce lieu d’histoire est visitable à la suite d’un long escalier qui vous emmène sur la plage. On y trouve également un petit cimetière, ainsi qu’un musée. L’endroit est également un lieu remarquable pour les amateurs de cinéma car il a servi de décor à une comédie musicale australienne réalisée en 82 par Ken Annakin, The Pirate Movie, mais est aussi connu internationalement pour avoir été le fond de certaines scènes de Voyage au Centre de la Terre. De nombreux petits chemins de randonnée partent de cette gorge et accèdent à d’autres must-see du site : l’épave du Loch Ard, la Thunder Cave ou encore le Mutton Bird Island Lookout.

London Arch bien ancrée

Vous connaissez sûrement la comptine anglophone pour enfant « London Bridge is falling down ». Et bien, sur le site suivant, la chanson n’a jamais été aussi véridique ! Avant qu’il ne s’effondre le London Bridge tenait son nom du fait que sa forme naturelle, causée par l’érosion, ressemblait étrangement à un pont. On peut toujours voir le London Arch mais cette fois d’une plateforme éloignée !

Warrnanbool, plongée au coeur de la Gold Rush

Warrnambool, une ville côtière de 30 000 habitants dont le nom est tiré du volcan (Mount Warrnambool) à 25 kilomètres de la ville, ainsi que du peuple aborigène qui vivait sur ces terres. Ce nom signifierait dans un dialecte aborigène « deux marécages », ce qui fait référence à l’emplacement de la ville entre les rivières Merri et Hopkins. Dans cette ville, vous pourrez notamment trouver le Flagstaff Hill Maritime Village, un grand musée en plein air où vous aurez l’occasion de découvrir comment les gens et surtout les premiers colons européens vivaient au 19ème siècle sur cette côte. Le lieu regorge d’activités en tout genre et est également adapté pour les voyageurs accompagnés d’enfants. 

Après avoir vécu comme au 19ème siècle sans les inconvénients de l’époque ou encore observer les baleines lors de la saison hivernale, il est possible de grimper en haut de la Flagstaff Hill puis de monter au sommet du phare afin de profiter de la vue imprenable qu’il offre des alentours. 

Pour les amoureux de la faune…

Pour 15 minutes de voiture supplémentaires, vous vous promènerez dans la réserve naturelle de Tower Hill au milieu des émeus, opossums et autres créatures australiennes. Vous aurez ici la possibilité de vous faire guider par la coopérative aborigène Worn Gundidj dans ce qui est depuis 1892, le premier parc national du Victoria. L’occasion d’en apprendre plus sur les lieux via la population locale établie depuis des décennies et qui a vu l’endroit se transformer au fil des époques.

Port Fairy, paradis des pêcheurs

Prendre son vélo ou se balader à pied est sûrement le meilleur moyen de découvrir la ville de Port Fairy. Cette ancienne ville de pêcheur et son charmant décor a en plus de ses paysages, de nombreuses activités à vous offrir. Vous pouvez en apprendre plus sur l’histoire de la ville lors de tours organisés ou bien vous rendre au Port Fairy Museum. Pour profiter de l’ambiance locale, vous pouvez vous promener sur les marchés du samedi matin de la ville.

À 40 minutes de voiture de Port Fairy, arrêtez-vous au parc national de Budj Bim, anciennement connu sous le nom de Mount Eccles. Dans cet ancien décor volcanique vous pourrez observer le Crater Lake ou vous promener dans une forêt d’eucalyptus. Puis à seulement 10 minutes de marche du belvédère et du barbecue, la grotte de lave est une des attractions les plus appréciées du parc. Munissez-vous d’une lampe pour aller explorer Budj Bim’s Lava Cave.

Nous espérons que ce blog vous aura donné envie de parcourir cette route réputée du Victoria ! Vous n’avez plus qu’à prendre la route  ! La Great Ocean Road et ses incontournables qui vous en mettront plein la vue, nous en sommes sûrs !

Par Annette Rousseau